Du vent pour commencer

. 1er prologue pour tous : 1er de l’histoire du Tour de Bretagne et une 1ère pour les enfants embarqués à bord des Figaro Bénéteau.
. Du soleil demain, du gris dimanche, dans une brise forcissante.
. Un nouveau dispositif d’accompagnement proposé aux figaristes.

 

J – 2 avant le coup d’envoi de ce 10e Tour de Bretagne, mais, dès demain, les 22 duos de cette édition anniversaire feront le show devant la cité malouine, à l’occasion d’un prologue. Pour ce premier tour de chauffe de l’histoire de la course, les concurrents embarqueront un jeune à leur bord : une grande première aussi pour ces enfants dont certains sont issus de milieux défavorisés.
Le beau soleil annoncé pour samedi laissera en revanche place à une tenace grisaille dimanche, annonciatrice d’une brise soutenue pour la première étape disputée entre Saint-Malo et Lézardrieux.

 

 

Tour de Bretagne 2015 - Saint Malo  © Martin FichezPetite brise et grand soleil : la météo malouine de cette fin d’été donne, pour l’instant, vraiment envie d’aller naviguer ! Dès demain, les 22 duos du Tour de Bretagne vont pouvoir profiter pleinement de ces belles conditions, à l’occasion du prologue de la course (une première pour cette 10e édition).

 

Les concurrents ne seront pas seuls à goûter aux plaisirs de ce tour de chauffe puisque chaque équipage embarquera un jeune âgé de 11 à 15 ans à son bord. Pour certains d’entre eux, issus de milieux défavorisés, cette journée sera sans doute marquée d’une pierre blanche et, qui sait, pourrait leur ouvrir de nouveaux horizons ? L’autre moitié de ces invités spéciaux sont en revanche des habitués des écoles de sport : nul doute qu’ils en prendront de la graine pour leur prochaine régate !

 

« Pour le retour du Tour de Bretagne à Saint-Malo nous souhaitions marquer le coup, notamment avec la mise en place de ce prologue, qui sera l’occasion d’offrir un beau spectacle à tout le monde, visible depuis les remparts ! Et, pour ces enfants embarqués aux côtés de ces skippers aguerris, cette journée devrait être un véritable rayon de soleil, qui pourrait leur donner des idées de projet de vie… », détaille Yves Allaire, adjoint au maire de la ville de Saint-Malo.

 

Un rayon de soleil et puis s’en va
Un rayon de soleil, c’est justement, au sens propre comme au sens figuré, ce dont tout le monde va profiter ce samedi parce que dimanche, le ciel tournera au gris. Un système dépressionnaire est attendu sur la pointe Bretagne dimanche soir et, avec lui, son lot de nuages. Le vent devrait cependant rester maniable pour cette première étape avec quinze nœuds de vent de secteur sud au départ, se renforçant progressivement dans la journée. Les concurrents vont donc pouvoir négocier les 44 milles de cette première étape à destination de Lézardrieux sur un long bord de près, en route directe… ou presque.

 

Sur le papier, il ne devrait donc pas y avoir de gros coups à jouer, mais le niveau stratégique de ces régatiers affutés est tel que chaque placement un brin plus nord ou ouest par rapport aux concurrents, comptera. De la même façon, les figaristes les plus expérimentés, qui connaissent leur bateau sur le bout des doigts, sauront vite trouver le réglage le plus juste. Les autres apprendront… c’est tout l’intérêt de cette épreuve en double.

 

Les concurrents quitteront le quai demain, à 8h30. Le départ du prologue sera donné à 10h et les bateaux seront de retour dans le Bassin Vauban en début d’après-midi.

 

Dimanche, les concurrents feront leurs aux revoirs à la cité malouine, en musique, vers 9h, et le coup d’envoi est prévu à 10h15.

 

_________________________________________

 

 

Tour de Bretagne à la Voile 2015 : Ambiance Saint-Malo © Pierrick ContinLes « Teams » : transmission de savoirs, de flambeaux (1/2)
L’union fait la force, c’est bien connu et cet adage n’a pas échappé aux figaristes et à leurs partenaires. Il est ainsi de plus en plus courant de voir de véritables équipes s’engager sur ce circuit. Quatre d’entre elles sont au départ de ce Tour de Bretagne : le Team Bretagne Crédit Mutuel  (Espoir et Performance), l’équipe des Skippers Macif, le Team Vendée et les deux duos de Guadeloupe Grand Large.

 

L’échange, le partage et la transmission de savoir des anciens vers les nouveaux venus sont des liens essentiels au cœur de ces « teams ». Une épreuve telle que le Tour de Bretagne, en double, en fin de saison, est idéale pour ces transmissions de connaissances, voire de flambeaux.

 

Coup de loupe sur deux de ces teams

 

Team Vendée
Le Tour de Bretagne sera le théâtre d’un passage de flambeau de bizuth à… bizuth à bord de Team Vendée ! Benjamin Dutreux, à la barre du Figaro Bénéteau Team Vendée toute la saison 2015, laisse cette semaine la barre de son bateau à Marc Noesmoen, deuxième skipper de l’équipe vendéenne.
Benjamin en co-skipper, va lui apporter toute l’expérience acquise lors de sa saison « notamment ce qui m’a le plus manqué à mes tous débuts », précise-t-il. Marc sera plus en charge de la stratégie, un domaine qu’il adore et où il performe, notamment en J80. « Nous allons observer, trouver un rythme pour essayer de claquer une étape et pourquoi pas finir dans le top 5 ! Cette course et cet échange entre nous va être très enrichissant, et en plus, ça va en plus nous permettre de faire du repérage pour la prochaine Solitaire du Figaro... »

 

Guadeloupe Grand Large 1 et 2
Ils sont là en force, 4 marins, 2 duos, et ce n’est pas fini ! Dans le programme Guadeloupe Grand Large, tout a commencé par une préparation puis une participation à la Route du Rhum : logique. Mais l’objectif final était bel et bien le circuit Figaro Bénéteau. Ils étaient deux bizuths cette année sur la Solitaire du Figaro. Ils sont quatre cette semaine sur le Tour de Bretagne, et ils sont 10 potentiels skippers en Guadeloupe à aiguiser leurs talents pour faire briller les couleurs de leur superbe ile, au large. Les deux équipages du Tour de Bretagne sont constitués d’un « senior » et d’un « junior ». L’objectif est la transmission, l’esprit d’équipe et la performance.
Nicolas Thomas : « Nous sommes là pour prendre du plaisir, mettre en application ce que nous avons appris sur la Solitaire du Figaro et, bien sûr, transmettre un maximum de choses à nos co-skippers et apprendre d’eux aussi. Il y a du niveau, c’est du double, il va falloir tout donner ! »

_________________________________________


Un nouveau dispositif d’accompagnement de skippers
Ce vendredi, à Saint-Malo, dans le cadre du Tour de Bretagne, Yvon Breton, directeur général délégué d’AG2R La Mondiale, est venu présenter un nouveau dispositif de « coaching » dédié aux figaristes.
Cet automne, l’assureur propose d’organiser quatre séances de coaching (sport, business, communication, santé) réalisé par des intervenants de haut niveau, le tout coordonné par Michel Desjoyeaux. Ce dispositif est ouvert à tous les figaristes avec, pour objectif, de présenter un projet de partenariat sportif au Nautic : les trois meilleurs dossiers seront primés.
Enfin, pour aider les skippers à boucler leur budget en vue d’une participation à la Transat AG2R La Mondiale l’organisateur-assureur met la plateforme de financement participatif, Voile Solidaire, à leur disposition.
Le Tour de Bretagne et la Transat AG2R La Mondiale sont les deux seules épreuves en double du circuit Figaro Bénéteau.

 

_________________________________________

 

Ouest France, partenaire media historique du Tour de Bretagne
Francis Charrieau, responsable communication du groupe : « Notre objectif au cœur de ce partenariat est de promouvoir notre journal mais aussi le Tour de Bretagne. Cette année, nous innovons avec la présence d’un car-podium sur le village de la course, le prêt de véhicules. 150 journaux sont distribués tous les jours, des encarts sur la course sont publiés au quotidien… Le Tour de Bretagne est une épreuve qui nous correspond parfaitement car elle est à la fois représentative du territoire breton, c’est du sport et du local à la fois. C’est une histoire pérenne ! »


Sélectionner un des précédents communiqués